Théâtre national de Strasbourg

Le Théâtre national de Strasbourg est un théâtre créé en octobre 1968 à Strasbourg, sous l'impulsion d'Hubert Gignoux et André Malraux.



Catégories :

Salle de théâtre française - Salle de théâtre - Théâtre - Patrimoine du XIXe siècle - Cours d'art dramatique - Enseignement du théâtre - Strasbourg

Recherche sur Google Images :


Source image : www.strasbourg.ort.asso.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'École Supérieure d'Art Dramatique du Théâtre National de Strasbourg est une école nationale de formation professionnelle positionnée sous la tutelle du ... (source : tns)
  • Fondé en 1968, le Théâtre national de Strasbourg est l'unique théâtre national français à ne pas être basé à Paris. Il est installé au cœur du quartier... (source : viafrance)
  • dans le domaine du spectacle vivant, le Théâtre national de Strasbourg est l'unique théâtre national implanté en province ; - la totalité des Percussions de ... (source : alsace.culture.gouv)

48° 35′ 10″ N 7° 45′ 19″ E / 48.5862, 7.75527

le TNS, place de la République à Strasbourg
le TNS, place de la République à Strasbourg

Le Théâtre national de Strasbourg (TNS) est un théâtre créé en octobre 1968 à Strasbourg, sous l'impulsion d'Hubert Gignoux et André Malraux. Succédant au Centre dramatique de l'Est , il est l'unique théâtre national à se situer en dehors de Paris.

Le bâtiment

Construit entre 1888 et 1892 dans un style néoclassique, par les architectes August Hartel et Skjold Neckelman, le Théâtre national de Strasbourg est au cœur du quartier impérial allemand, sur la place de la République.

Il abrite en premier lieu les sessions de la Délégation régionale puis, de 1911 à 1918, de l'assemblée élue d'Alsace-Lorraine.

Après la Première Guerre mondiale, il accueille le conservatoire de musique de Strasbourg. La salle du Parlement, à l'est du bâtiment, renommé salle Hector Berlioz, est détruite le 25 septembre 1944, puis reconstruite entre 1950 et 1957 par Pierre Sonrel.

La façade, les toitures et les escaliers d'accès sur la place ont été classées monuments historiques par arrêté du 29 septembre 1995, et la salle de théâtre réalisée par Pierre Sonrel, inscrite par arrêté du 2 juillet 1992.

Du Centre dramatique de l'Est au Théâtre national de Strasbourg

Sous l'impulsion de Jeanne Laurent et des élus locaux, le premier centre dramatique national est créé en 1946, à Colmar. Sa direction est confiée à Roland Piétri.

En 1952, l'État et la municipalité de Strasbourg décident la reconstruction du bâtiment du conservatoire de Strasbourg, et de le dédier en partie au Centre dramatique de l'Est (CDE). Sous la direction de Michel Saint-Denis, on conçoit le nouveau bâtiment sous l'influence du Vieux Colombier et du Old Vic Theatre de Londres. À partir de 1954, le centre dramatique et l'École supérieure d'art dramatique s'y installent. Avec l'inauguration de la salle du Théâtre de la Comédie en 1957, le CDE devient le premier Centre dramatique national à disposer d'un lieu en propre.

Il devient, par l'intervention d'André Malraux, théâtre national en 1968, entièrement financé par l'État. En 1995, le Conservatoire est transféré rue du Hohwald alors que le bâtiment est entièrement rénové et inauguré le 18 octobre 1997.

Le TNS offre entre 15 et 20 spectacles par saison, créations ou issus du répertoire européen contemporain.

Directeurs du CDE puis du TNS

Accès

Le site est alimenté par les lignes B, C et E du tramway de Strasbourg, arrêt République.

Sources

Lien externe

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9%C3%A2tre_national_de_Strasbourg.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu