Pierrot

Pierrot ou Pedrolino, est un personnage de l'ancienne comédie italienne, l'un des zanni ou valets bouffons de la comédie italienne.



Catégories :

Personnage de commedia dell'arte - Personnage de théâtre - Théâtre - Serviteur de fiction

Recherche sur Google Images :


Source image : fr.encarta.msn.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • PIERROT est aussi le Nom d'un personnage de la Comédie italienne, qui porte un habit blanc à longues manches et qui joue des rôles de niais ou de rêveur... (source : definition.ptidico)
Pierrot de Antoine Watteau, v718-19
Pierrot de Antoine Watteau, v. 1718-19

Pierrot ou Pedrolino, est un personnage de l'ancienne comédie italienne, l'un des zanni ou valets bouffons de la comédie italienne.

Pierrot est candide, badin et a une certaine dose de bon sens. Son vêtement est blanc. Il ne porte pas de masque et a le visage enfariné. Fréquemment dans la commedia dell'arte, il est le rival d'Arlequin auprès de Francisquine ou de Zerbinette.

Les Pierrots se sont produits sous les noms de Bertoldo, de Bertolino et de Pagliaccio, le Paillasse français. Pedrolino se montre, dès 1547, parmi les zanni italiens dans une comédie de Cristoforo Castelletti  ; on le retrouve dans J. Bernardi de Giovanni Cecchi (1563) et dans l'Altiera de Luigi Groto (1587).

Une variété du Pierrot italien fut le Brighella, tout habillé de blanc, comme le Pierrot français. Ferrarais d'origine, il joignait à l'esprit de ruse une grossière insolence.

En France, le Pierrot a fait son apparition, en 1577, dans la troupe des Gelosi. Ce personnage comique fut renouvelé par Giuseppe Giraton en 1673 et , à cette époque, il s'y naturalisa, pour ainsi dire, sous le nom de Pierrot, que Molière avait donné au paysan de son Don Juan. De la Comédie italienne, il passa au théâtre de la foire ainsi qu'à l'Opéra-Comique.

Il était environ oublié, malgré le Tableau parlant de Grétry, quand, sous la Restauration et , après 1830, il reprit une nouvelle vogue sur les théâtres de pantomimes, grâce aux talents des Debureau père et fils, et de Paul Legrand. De l'ensemble des masques et bouffons de la comédie italienne, Pierrot est celui qui s'est le plus longtemps tenu au théâtre.

Source

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierrot_(commedia_dell%27arte).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu