Pantalon

Pantalon, Pantalone, en italien, est un personnage type de la commedia dell'arte portant une culotte longue. Quoique l'habit du personnage soit originairement collant et rouge, le mot pantalon sert à désigner aujourd'hui toutes sortes de culottes longues.



Catégories :

Théâtre italien - Théâtre par pays - Théâtre - Personnage de commedia dell'arte - Personnage de théâtre

Recherche sur Google Images :


Source image : mimi40.centerblog.net
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • On dit aussi que ce personnage tire son nom de San Pantaleone, l'ancien patron de Venise. Pantalon est un marchand vénitien qui s'est retiré des affaires, ... (source : fr.encarta.msn)
  • Personnage du théâtre italien, apparu en premier lieu à Venise. Tel qu'il existait déjà dans l'Antiquité, Pantalon est le type du vieillard de comédie : goutteux, ... (source : universalis)
  • On se rend Venise pour voir cette ville riche en musées, éternelle bâtie sur ... Pantalon est le pivot de la commedia, le personnage principal et le ... (source : masquedevenise)
Le Pantalon vu par Maurice Sand, 1860.
Le Pantalon vu par Maurice Sand, 1860.
Pantalone, personnage de la commedia dell’arte.
Pantalone, personnage de la commedia dell'arte.

Pantalon, Pantalone, en italien, est un personnage type de la commedia dell'arte portant une culotte longue. Quoique l'habit du personnage soit originairement collant et rouge, le mot pantalon sert à désigner aujourd'hui toutes sortes de culottes longues.

Le personnage de Pantalon est citoyen de Venise, son nom même marque son appartenance vénitienne. On a fait en effet dériver Pantalon de «Pianta Leone», plante le lion. En référence aux Vénitiens qui voulaient conquérir de nouvelles terres pour la république de Venise, terres où ils plantaient le drapeau de Saint-Marc illustré par un lion, emblème de Venise. Mais on attribue aussi le modèle du personnage à l'ancien patron de Venise, Pantéleimon de Nicomédie, Saint Pantaléon auquel Venise consacre une église.

Il porte une sorte de culotte ne faisant qu'une pièce avec les bas, à laquelle il a donné son nom, avec une volumineuse braguette, pour attirer l'attention sur une virilité dont chacun, autour de lui, sait qu'elle appartient au passé, un gilet rouge étroit à grands boutons qui, quand Venise eut perdu Négrepont, fut changé en un habit noir, et par-dessus, une simarre. Il porte un masque avec un long nez crochu et un couvre-chef sans bords.

Pantalon représente le vieillard avare, crédule, libertin, méticuleux. C'est le Pappus et le Casnar des Atellanes dont la comédie italienne a fait un bourgeois vénitien. Pantalon est père, époux, veuf, ou encore vieux garçon songeant toujours à plaire. Père, il a deux filles complexes à marier : Isabelle et Rosaure, ou Camille et Smeraldine, secondées dans leur désobéissance par des soubrettes fines et hardies.

Les diverses variétés du type sont les suivantes : Zanobio, Cassandre, Facanappa, il Barone, dans la commedia dell'arte, Collofonio, Pandolfo, Collofonio, Bartolo, dans la commedia sostenuta.

Dans les farces françaises et les comédies de Molière, on retrouve Pantalon avec une physionomie plus on moins modifiée, sous les noms de Gautier Garguille, Géronte, Orgon, Gorgibus, Arpagon, Arnolphe, etc.

On cite parmi les plus célèbres pantalons italiens venus en France durant les XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles : Giulio Pasquati de Padoue, Luigi Benotti de Vicence, Arrighi, Turi, Alborghetli, Véronèse, Colalto.

Description de Carlo Goldoni : «La robe noire et le bonnet de laine sont toujours en usage à Venise, et le gilet rouge et la culotte coupée en caleçon, les bas rouges et les pantoufles, représentent au naturel l'habillement des premiers habitants des lagunes adriatiques ; et la barbe, qui faisait la parure des hommes, dans ces siècles reculés, a été chargée et ridiculisée dans les derniers temps.»

Description de William Shakespeare : «Les chausses bien conservées de sa jeunesse se trouvent désormais trop larges pour sa jambe amaigrie, sa voix, jadis forte, aiguisée en fausset d'enfant, ne fait plus que siffler aigrement d'un ton grêle.»

Définition du Dictionnaire portatif historique et littéraire des théâtres (1763) par Antoine de Léris : «C'est généralement un rôle de Père des pièces italiennes, plein d'honneur, extrêmement délicat sur sa parole, & très-severe envers ses enfants, dont il est cependant toujours la dupe : d'autres fois c'est un Bourgeois, homme simple & de bonne foi, mais toujours amoureux, & qui est la dupe d'un Rival, d'un Fils, d'un Valet ou d'une Servante. Enfin c'est fréquemment un Mari ou un Amant jaloux que chacun prend plaisir à tromper.»

Références
  • Maurice Sand, Masques et bouffons (comédie italienne) , Paris, Michel Lévy frères, 1860

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Pantalon_(commedia_dell%27arte).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu