Onnagata

L'Onnagata ou Oyama est un type de personnage du théâtre japonais.



Catégories :

Théâtre japonais - Théâtre par pays - Théâtre - Jeu de scène - Technique théâtrale

Recherche sur Google Images :


Source image : www.printsofjapan.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Un nouveau corps de l'onnagata est ici en gestation qui allait désigner la danse comme le ... Mais avec l'interdiction des wakashû, tout ce milieu de théâtre et de ..... Déjà dans la position assise, un onnagata, quel que soit le rôle, ... (source : lebacausoleil)

L'Onnagata ou Oyama (??) est un type de personnage du théâtre japonais.

«Onnagata» littéralement «forme féminine» est le terme désignant un homme qui interprète un rôle féminin pour exprimer de manière stylisée le cœur de la femme.

Ukiyo-e par Kiyohiro Torii, c50 - 1760
Ukiyo-e par Kiyohiro Torii, c. 1750 - 1760

Technique conçue au milieu du XVIIe siècle par Ukon Genzæmon pour respecter l'interdiction imposée aux femmes de monter sur scène, il donna naissance à différents archétypes de caractères toujours particulièrement vivants actuellement. Fréquemment utilisé pour des acteurs de théâtre Kabuki et de danse classique japonaise, il peut aussi être appliqué à des acteurs du théâtre et du Kyôgen.

Un acteur onnagata stylise la féminité de telle manière que son physique réel n'a plus d'importance dans l'interprétation de ses rôles. Seule la théâtralité compte. Ainsi un Trésor National Vivant comme Jakuemon peut-il toujours incarner des personnages de jeunes filles à plus de quatre-vingts ans. Le plus célèbre Onnagata contemporain est sans doute Tamasaburō qui a, au Japon, une renommée comparable à nos plus grandes stars de cinéma. Cette recherche sur la féminité n'a pas son équivalent en Occident. Cependant, au Théâtre du Temps, à Paris, Junji Fuseya a créé une technique d'Onnagata français, et le travail de Mark Rylance au Théâtre du Globe, à Londres, à la manière des pièces élisabéthaines, s'approche quelquefois de particulièrement près de l'esprit Onnagata.

Historique

Les premières troupes de Kabuki étaient féminines ou mixtes. Parmi les nombreuses troupes de Kabuki certaines utilisaient des actrices pour jouer des rôles masculins, et des acteurs pour les rôles féminins, afin d'obtenir des effets d'un humour fréquemment trivial, ou alors obscène. Alertés par les dérives de prostitution au sein des compagnies de Kabuki, le Shogun interdit en premier lieu aux femmes de monter sur scène (en 1629), puis aux adolescents (en 1642).

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Onnagata.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu