Cabotin

Un cabotin, ou cabot, est un acteur qui cherche davantage à attirer l'attention du spectateur sur lui-même, qu'à servir son rôle.



Catégories :

Lexique théâtral - Théâtre - Jeu de scène - Technique théâtrale - Acteur du XVIIe siècle - Acteur - Actrice de théâtre par période - Chronologie du théâtre

Recherche sur Google Images :


Source image : www.cinemapassion.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Comédien ambulant; Tout comédien sans talent; Celui qui affecte dans la vie privée des attitudes de théâtre (source : fr.wiktionary)

Un cabotin, ou cabot, est un acteur qui cherche davantage à attirer l'attention du spectateur sur lui-même, qu'à servir son rôle.

Le cabotin est la majorité du temps un interprète médiocre compensant son absence de talent ou d'inspiration dramatiques par un procédé insidieux et peu élégant consistant à aligner ouvertement ses effets sur la réaction du public ainsi qu'à se laisser graduellement guider par ce dernier, et non plus par son script ou la mise en scène d'origine. Les pires scènes de cabotinage peuvent mener à une inversion complète du message de la pièce ainsi qu'à son remplacement par un numéro inane, creux et individualiste de flagornerie du public.

Durant un match d'improvisation théâtrale, c'est le terme cabotinage qui est utilisé.

Le terme vient du nom d'un monsieur Cabotin, bonimenteur qui vendait des élixirs miracles en déclamant des vers. Cet acteur et arracheur de dents du XVIIe siècle aurait ouvertement et intensivement cultivé ce procédé. Selon l'historien Victor Fournel, dans Les rues du Vieux Paris (1879), ce charlatan charismatique «a servi de patron aux comédiens nomades baptisés du même nom que lui, et qu'on appelait aussi parfois dans ce cas des “gandolins”, du nom de guerre d'un acteur bouffon du Marais». Cabotiner signifiait par conséquent au départ effectuer une tournée théâtrale, ce qui est la vie des comédiens itinérants. Progressivement, l'expression est devenue péjorative. Il existe néenmoins des cabots magnifiques. L'image que nous donne Pierre Brasseur incarnant Frédérick Lemaître dans Les Enfants du paradis est un exemple de cabotin créatif : par son panache et sa verve personnelle, l'acteur sauve le spectacle en mettant dans ce cas en valeur une pièce dont l'écriture est plate et sans saveur.

Voir aussi

Théâtre

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Cabotin.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu